Ginseng

Ginseng

Système immunitaire, fatigue et infections

 

Le Ginseng est l’un des composants de IMMUNOPLEX, complexe favorable à la stimulation de l’immunité.

 

DESCRIPTION

Extrait de ginseng, avec des bienfaits pour la santé et le bien-être en général.

  • Améliore les capacités physiques, mentales et cognitives.
  • Augmente la résistance du corps à diverses sources de stress.
  • Renforce l'énergie et les défenses naturelles.

Radix Panax Ginseng pousse principalement en Asie de l'Est. Traditionnellement, la racine est utilisée pour booster l'énergie et les défenses naturelles, pour augmenter les performances physiques et mentales, comme tonique général contre la fatigue et comme aide pour vaincre le stress.

 

Quels sont les avantages associés au ginseng ?

Le ginseng est utilisé depuis des siècles dans la médecine orientale traditionnelle pour reconstituer et restaurer les réserves naturelles du corps ainsi que pour soutenir la santé sexuelle. Son nom latin « Panax » signifie en fait « panacée ». Le ginseng coréen, comme le schisandra, est connu en Occident comme un « adaptogène » plutôt que comme un « stimulant » : de manière générale, non spécifique, ces herbes augmentent la résistance de l'organisme à diverses sources de stress (physique, chimique ou biologique) et aux situations stressantes.

La prise de ginseng aide ainsi l'organisme à s'adapter à une vie active et moderne, en augmentant généralement la résistance et en augmentant les capacités physiques, mentales et cognitives. Avec un effet régulateur sur certains organes (en particulier l'axe hypothalamo-hypophysaire et les glandes surrénales) et sur de multiples fonctions physiologiques - sans pour autant trop stimuler ni restreindre les fonctions normales - le ginseng agit comme un tonique général sans produire d'effet « rebond ». Il est particulièrement bénéfique pour les systèmes nerveux central, immunitaire et cardiovasculaire, pour la fonction neuro-endocrinologique et pour le métabolisme des glucides et des graisses.

Radix Panax ginseng C.A. Meyer est le seul ginseng inscrit à la pharmacopée. Ses mécanismes d'action ne sont en aucun cas entièrement compris mais ses effets thérapeutiques ont été attribués à ses principes actifs, les ginsénosides. Ceux-ci agissent par différentes voies et on pense que chacune peut avoir ses propres effets spécifiques aux tissus. La teneur en ginsénoside du ginseng varie selon l'espèce végétale, l'âge, la partie de la plante utilisée, le moment de la récolte et la méthode de conservation et d'extraction.

 

Que montrent les études sur le ginseng ?

A ce jour, une quarantaine de ginsénosides actifs connus ont été identifiés. Cette nouvelle normalisation, très concentrée en ginsénosides (30 %), offre une action plus large et plus globale :

La littérature scientifique a mis en évidence son activité anti-inflammatoire et antioxydante, plus spécifiquement dans le cerveau, attribuant ces effets aux bactéries intestinales qui permettent l'absorption du ginsénoside dans la circulation sanguine et lymphatique pour une distribution ultérieure aux tissus. Les chercheurs ont conclu que des maladies telles que la maladie d'Alzheimer, qui sont principalement causées par la mort cellulaire due à l'inflammation chronique et au stress oxydatif, pourraient être contrôlées par des doses appropriées et non toxiques de certains ginsénosides.

De plus, un certain nombre d'études ont démontré que les ginsénosides peuvent modifier les neurotransmissions dans le cerveau en affectant la libération et la réabsorption d'acétylcholine et le nombre de sites d'absorption de la choline, en particulier dans l'hippocampe et le cortex. Les ginsénosides affectent donc la mémoire et la fonction d'apprentissage et certains d'entre eux peuvent même être classés comme nootropiques.

Compléter avec cet extrait aide également le corps à augmenter sa production d'oxyde nitrique. Cet effet vasodilatateur, en plus de ses bienfaits pour la santé cardiovasculaire, permet également de lutter contre la dysfonction érectile dans certains cas, comme le démontre une étude menée à l'Université d'Ulsan en Corée du Sud.

Il a également été démontré que certains ginsénosides peuvent améliorer la sensibilité à l'insuline des cellules, paramètre important chez tous les diabétiques (ou pré-diabétiques).

De plus, la supplémentation en Radix Panax ginseng améliore la fonction du système immunitaire en augmentant la phagocytose, l'activité NK (Natural Killer) et la production d'interféron.

D'autres études, menées en 2007 à la Faculté des sciences de l'Université de Hong Kong, ont rapporté une activité anti-tumorale et anti-angiogenèse des ginsénosides. L'angiogenèse est associée à de nombreuses pathologies, notamment la progression tumorale et le dysfonctionnement cardiovasculaire.

Fort de sa forte concentration en ginsénoside, cet extrait de Panax ginseng agit donc sur de nombreux paramètres de santé et de bien-être en général. La supplémentation est recommandée plusieurs fois par an pendant des périodes de trois semaines à un mois, à raison de deux à quatre gélules par jour.

 

Suppléments à prendre en conjonction avec le Ginseng

La prise de Panax ginseng peut être alternée avec d'autres compléments alimentaires disponibles à l'achat chez SUPERALIBIO qui favorisent le bien-être général du corps. L'extrait de Cordyceps sinensis, par exemple, est un champignon réputé en Asie pour ses effets revitalisants. Vous pouvez également bénéficier des effets positifs de la pyrroloquinoléine quinone (PQQ).

 

Procurez-vous IMMUNOPLEX, le meilleur complexe pour renforcer votre système immunitaire, contre tous les virus !

 


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.